Par où commencer?

1. Bien s’informer

Lorsque l’on se questionne au sujet du TDAH pour soi-même ou pour un proche, s’informer est un premier pas essentiel. Voici quelques informations de base au sujet du TDAH.

Consultez également nos services qui sont conçus pour vous informer et vous outiller.
Vous pouvez aussi consulter des professionnels ayant une expertise du TDAH (médecins, psychologues, psychoéducateurs…), ainsi que des livres, des documentaires et des sites Web sur le sujet. Comme plusieurs mythes circulent au sujet du TDAH, soyez vigilants et vérifiez que les informations proviennent de sources reconnues. Cliquez ici pour accéder à notre répertoire de ressources.

2. METTRE EN PLACE DES STRATÉGIES

Qu’il y ait un diagnostic ou non, il existe plusieurs stratégies que l’on peut mettre en place pour répondre aux besoins d’une personne ayant des symptômes de TDAH. Voici quelques stratégies utiles :

Consultez aussi nos services pour vous aider à mettre en place des stratégies adaptées à votre quotidien.

3. Entreprendre une démarche diagnostique?

Lorsque l’on songe à entreprendre une démarche diagnostique en lien avec le TDAH, il est important de consulter un médecin de famille. Certaines conditions médicales peuvent parfois provoquer des symptômes qui ressemblent au TDAH. Par exemple, un problème d’insomnie ou médical pourrait être à l’origine de symptômes d’inattention.

Certains médecins de famille sont spécialisés dans l’évaluation du TDAH. D’autres au contraire, préfèrent référer leurs patients à des spécialistes tels que des psychologues ou des neuropsychologues pour la démarche d’évaluation du TDAH. Les médecins de familles peuvent également référer une personne en médecine spécialisée, à un psychiatre par exemple, lorsque la problématique est plus complexe.

À la suite du diagnostic, si un traitement pharmacologique est envisagé, les médecins (généralistes et psychiatres) peuvent prescrire un médicament et faire un suivi de l’efficacité du traitement. Lorsqu’un traitement pharmacologique est recommandé, un suivi médical régulier est essentiel. Les psychologues et neuropsychologues ne prescrivent pas de médicaments. Toutefois, il est important de mentionner que ce ne sont pas toutes les personnes ayant un TDAH qui nécessiteront un traitement pharmacologique. Pour certaines personnes, les stratégies non pharmacologiques sont suffisantes.

Notez qu’il n’est pas nécessaire d’avoir une référence médicale pour consulter un psychologue, un neuropsychologue, un psychoéducateur ou tout autre spécialiste qui vous pourrait aider à mettre en place des stratégies non pharmacologiques pour mieux vivre avec le TDAH. Voici un tableau récapitulatif :

4. Chercher un médecin de famille?

Vous pouvez vous inscrire sur une liste d’attente en ligne ou par téléphone :

Inscription en ligne

Inscription par téléphone
Lien pour trouver le numéro de téléphone de votre secteur

Comme l’attente pour un médecin de famille peut être longue, vous pouvez aussi téléphoner à des cliniques ou des groupes de médecine de famille dans votre région afin de vérifier s’ils acceptent de nouveaux patients.

En tout temps, vous pouvez contacter le 811 pour parler à une infirmière et être dirigé, au besoin, vers la ressource appropriée.

5. Chercher un psychologue ou un neuropsychologue?

La meilleure façon de trouver un professionnel qualifié ayant une expertise pour le TDAH est de passer par l’ordre professionnel des psychologues du Québec :

Trouver un psychologue

Leur outil de recherche vous permet de cibler une expertise (ex. TDAH), un lieu de pratique et une clientèle particulière (ex. adolescent). Si vous avez besoin de soutien dans cette recherche, n’hésitez pas à nous contacter.

Informations

Lorsque l’on se questionne au sujet du TDAH pour soi-même ou pour un proche, s’informer est un premier pas essentiel. Voici quelques informations de base au sujet du TDAH.
Plus d'informations

Stratégies

Qu’il y ait un diagnostic ou non, il existe plusieurs stratégies que l’on peut mettre en place pour répondre aux besoins d’une personne ayant des symptômes de TDAH.
Plus d'informations