Toute une gamme de stratégies nécessaires

Chaque personne est unique. Les symptômes de chacune sont différents et d’intensité différente. Il faut donc appliquer une gamme de stratégies sur mesure.

Pour favoriser une meilleure qualité de vie chez la personne ayant un TDAH, un ensemble de stratégies seront nécessaires. Tous s’entendent pour dire que la médication seule n’est pas garante de réussite. Il est aussi vrai que dans certains cas, les stratégies non médicamenteuses ne soient pas suffisantes. À vous de voir quelles stratégies vous conviennent et vous permettent de mieux vivre avec le TDAH.

• Stratégies d’organisation (encadrement, aménagement du temps, de l’espace…)
• Stratégies cognitives (techniques de concentration, auto-instructions…)
• Stratégies sociocomportementales (temps d’arrêt, faire des choix, gestion de conflits…)
• Stratégies émotives (gestion de la colère, développement de l’estime de soi…)
• Stratégies physiologiques (saines habitudes de vie : sommeil, exercice, alimentation…)
• Stratégies médicamenteuses (plusieurs molécules sont disponibles)

Voici quelques pistes que vous pouvez explorer pour votre enfant ou pour vous-même. Pour plus de détails ou pour davantage de stratégies, n’hésitez pas à venir nous rencontrer.
Ces pistes de stratégies sont tirées des conférences de Line Massé, professeure, orthopédagogue et psychoéducatrice de l’UQTR et du Dr. Annick Vincent, psychiatre – octobre 2007.